Accueil PolitiqueAmérique Pérou: Un mort et un blessé lors de heurts entre manifestants et policiers dans le Sud

Pérou: Un mort et un blessé lors de heurts entre manifestants et policiers dans le Sud

Le bilan des manifestations contre la présidente péruvienne est passé à 43 morts mercredi, après de nouveaux heurts dans le sud du pays.

Par panorama papers
0 commentaire 612 vues

Par Arlette Akoumou Nga, Avec Afp

Au moins une personne est décédée lors de heurts entre manifestants et policiers à Macusani, une ville du sud du Pérou près de la frontière bolivienne, a annoncé mercredi 18 janvier dans un communiqué l’hôpital San Martin de Porres de Macusani. «A 18 heures 20 de l’après-midi, une personne de sexe féminin de 35 ans environ, est arrivée aux urgences sans signes vitaux», selon le texte. Ce décès porte à 43 le nombre de morts depuis le début des troubles le 7 décembre.

Le communiqué parle aussi d’un «pronostic (vital) réservé» pour un homme «de 30 ans» blessé au «thorax».

Ce décès survient alors que des milliers de paysans andins ont convergé ces derniers jours vers Lima pour prendre part jeudi à un grand rassemblement. Selon les médias locaux, le commissariat de la ville a été brûlé lors de ces heurts.

Le Pérou est secoué par des troubles qui ont éclaté après la destitution et l’arrestation le 7 décembre du président de gauche Pedro Castillo, accusé d’avoir tenté de perpétrer un coup d’État en voulant dissoudre le Parlement qui s’apprêtait à le chasser du pouvoir.

Les manifestants qui proviennent majoritairement des régions andines du sud, exigent la démission de la nouvelle présidente Dina Boluarte, la dissolution du Parlement, une Assemblée constituante et des élections.

Dina Boluarte, qui était la vice-présidente de Pedro Castillo et est d’origine andine, lui a succédé conformément à la Constitution. Elle est issue du même parti que lui mais les manifestants voient en elle une «traîtresse».

Afin d’enrayer le mouvement de protestation, le gouvernement a décrété dimanche l’état d’urgence pour 30 jours à Lima, Cuzco, Callao et justement Puno, une des régions les plus affectées.

L’état d’urgence permet à l’armée d’intervenir pour maintenir l’ordre et suspend aussi les libertés de réunion et de circulation. Le Gouvernement avait déjà décrété l’état d’urgence sur tout le territoire en décembre pour 30 jours.

à Lire Aussi

Laisser un Commentaire

About Us / QUI SOMMES NOUS

Comme son nom l’indique, Panorama papers est un site d’information générale qui traite l’essentiel de l’actualité mondiale dans ses grandes lignes. Nous possedons également une chaîne Youtube où vous retrouverez de grandes interviews et d’autres vidéos d’actualité. Panorama papers est un produit PANORAMA GROUP LLC. Nous travaillons avec nos propres moyens (sans mécène), pour vous servir une information libre et crédible.

NOUS CONTACTER

Revue de presses du 02 02 2023

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by Adama Fofere Namen