Accueil PolitiqueAfrique Cameroun > Nécrologie: Un membre du gouvernement tire sa révérence

Cameroun > Nécrologie: Un membre du gouvernement tire sa révérence

Gabriel Dodo Ndoke est mort. Le ministre des Mines, de l'Industrie et du Développement technologique(Minmidt). est décédé, très tôt ce matin, à l’hôpital de la Caisse nationale de la prévoyance sociale (Cnps).

Par panorama papers
0 commentaire 801 vues

Par Serge Aimé Bikoi

D’après les sources crédibles, G. Dodo Ndoke a été victime d’un malaise hier nuit vers 23h écoulées. Ce membre du gouvernement a été, de toute urgence, conduit aux urgences de l’hôpital de la Cnps. Vers minuit, selon la même source informative, alors qu’il est pris en charge par le personnel médical, son état s’aggrave et il est victime d’un arrêt cardiaque. Dès lors, toutes les tentatives des médecins pour le réanimer ne donnent aucun résultat favorable. Et c’est très tôt ce matin qu’il rend l’âme.

Haut commis de l’État, G. Dodo Ndoke intègre l’administration camerounaise dans le corps des inspecteurs des impôts le 8 juillet 2002. Diplômé de l’Enam(Ecole nationale d’administration et de magistrature), il était, jusqu’à sa nomination au poste de ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique(Minmidt), secrétaire général du ministère des Domaines, du Cadastre et des Affaires foncières (Mindcaff). En 1978, Dodo Ndoke est nommé attaché à la présidence de la République, puis il est nommé officier chargé des tâches spéciales en 1982. C’est à ce poste qu’il a, selon certains témoignages des technocrates, acquis une grande expérience lui ayant permis d’exercer certaines fonctions, en l’occurrence celle de Secrétaire général du ministère de la Santé publique pendant dix ans à compter de 1989. Plus tard, il devient secrétaire général du ministère de la Recherche scientifique et technique. Au fur et à mesure de sa progression vers des postes les plus élevés dans la technostructure administrative, Dodo Ndoke est nommé secrétaire d’État en charge des routes au ministère des Travaux publics en 1997, puis secrétaire général du ministère de la Fonction publique et de la Réforme administrative en 2006. Suite à la réélection de Paul Biya comme président de la République du Cameroun en 2011, G. Dodo Ndoke est nommé ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique, fonction qu’il a occupée jusqu’à son décès ce samedi, 21 janvier 2023.

C’est le 4ème membre du gouvernement qui décède en l’espace de trois ans. Après Halim Hayatou, secrétaire d’État au ministère de la Santé publique(Minsanté) chargé des pandémies et des endémies, après Avoir Gargoum, ministre délégué auprès du ministre des Relations extérieures (Minrex) en charge des relations avec le monde islamique, après Clémentine Ananga Messina, ministre délégué auprès du ministre de l’Agriculture et du Développement rural(Minader), c’est Gabriel Dodo Ndoke qui rend l’âme.

à Lire Aussi

Laisser un Commentaire

About Us / QUI SOMMES NOUS

Comme son nom l’indique, Panorama papers est un site d’information générale qui traite l’essentiel de l’actualité mondiale dans ses grandes lignes. Nous possedons également une chaîne Youtube où vous retrouverez de grandes interviews et d’autres vidéos d’actualité. Panorama papers est un produit PANORAMA GROUP LLC. Nous travaillons avec nos propres moyens (sans mécène), pour vous servir une information libre et crédible.

NOUS CONTACTER

Revue de presses du 02 02 2023

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by Adama Fofere Namen