Accueil PolitiqueAfrique Diplomatie > Cameroun-USA : Retour à la normale ?

Diplomatie > Cameroun-USA : Retour à la normale ?

La visite annoncée du chef de l’Etat camerounais dans la capitale américaine intervient à la suite d’une période de surchauffe entre les Etats-Unis et le Cameroun.

Par panorama papers
0 commentaire 178 vues

Par Joseph OLINGA N.

Sur le site de la présidence de la République du Cameroun, rien ne filtre. La dernière information liée aux déplacements du chef de l’Etat Camerounais date de sa participation au «Sommet de la paix» qui s’est tenu en France, début novembre 2019, sous le thème : «Reconnaître le Sud : pour une gouvernance mondiale plus équilibrée». Même les communicants officiels du palais de l’Unité à Yaoundé ne s’avancent pas sur la question. Sous le signe de la confidence, des sources dans le sérail indiquent néanmoins que le chef de l’Etat du Cameroun, Paul Biya est invité du sommet Etats-Unis-Afrique qui se tient du 13 au 15 décembre 2022, à Washington DC.

Lire aussi:

Le sommet Etats-Unis-Afrique s’articule sur quatre thèmes principaux : La diaspora et les jeunes leaders africains ; La santé mondiale et la sécurité alimentaire ; Le changement climatique et l’énergie ainsi que les investissements dans les infrastructures.
A l’exception du Soudan, du Mali, de la Guinée Conakry et du Burkina Faso, le chef de l’Etat camerounais est invité à l’instar de 48 autres de ses homologues. Sommet au cours duquel indiquent, sous cape, des sources dans le sérail, le chef de l’Etat camerounais sera reçu par son homologue américain, Joe Biden. Aucune des sources n’indiquent ni le jour ni l’heure.

Contexte

L’invitation du chef de l’Etat camerounais, Paul Biya, au sommet Etats-Unis- Afrique, intervient huit mois après l’arrivée du nouvel ambassadeur américain, Christopher John Lamora. La nomination du nouveau chef de la diplomatie américaine au Cameroun a été bloquée durant des mois, sous l’instigation du sénateur républicain Ted Cruz. L’élu de l’Etat du Texas reprochant au pouvoir de Yaoundé son manque d’engagement dans la résolution de la crise anglophone.
La présence (si elle est confirmée) du chef de l’Etat camerounais, au sommet Etats-Unis –Afrique donnerait, comme l’indiquent des spécialistes de la diplomatie, des signes de réchauffement entre Yaoundé et Washington.

Rapprochements

Les deux pays ont connu le summum de leurs distanciations en 2019, sous la présidence du président républicain, Donald Trump. L’ex-président américain avait retiré au Cameroun des avantages commerciaux Agoa. Le motif étant la «persistance» des violations des droits humains au Cameroun. Dans la même période, le gouvernement américain a considérablement son aide militaire au Cameroun.

Lire aussi:

Le réchauffement des relations entre le Cameroun et les Etats-Unis intervient à la suite d’un ensemble d’actes posés entre les deux pays. Côté camerounais : l’adoption d’un statut spécial pour les régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest ainsi que la libération de nombreux prisonniers d’opinion. Dans le cadre de la crise anglophone, le gouvernement américain a annoncé, il y a quelques jours, les interpellations de trois soutiens aux séparatistes anglophones. Des présumés qui apportaient des appuis logistiques aux groupes armées qui s’opposent à l’armée régulière.

à Lire Aussi

Laisser un Commentaire

About Us / QUI SOMMES NOUS

Comme son nom l’indique, Panorama papers est un site d’information générale qui traite l’essentiel de l’actualité mondiale dans ses grandes lignes. Nous possedons également une chaîne Youtube où vous retrouverez de grandes interviews et d’autres vidéos d’actualité. Panorama papers est un produit PANORAMA GROUP LLC. Nous travaillons avec nos propres moyens (sans mécène), pour vous servir une information libre et crédible.

NOUS CONTACTER

Revue de presses du 02 02 2023

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by Adama Fofere Namen