Accueil SociétéEurope France > Logement: Un immeuble s’effondre à Marseille, jusqu’à une dizaine de personnes recherchées

France > Logement: Un immeuble s’effondre à Marseille, jusqu’à une dizaine de personnes recherchées

Un immeuble d'habitation de quatre étages s'est effondré dans le centre de Marseille dans la nuit de samedi à dimanche, faisant au moins cinq blessés, d'après un bilan qui reste "très" provisoire selon les autorités. De quatre à une dizaine de personnes seraient encore sous les décombres, selon le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin.

Par panorama papers
0 commentaire 4,9K vues

Par Sandra Embollo

Il faut qu’on se prépare à avoir des victimes dans ce terrible drame”, a averti dimanche 9 avril Benoît Payan, le maire de Marseille, après l’effondrement d’un immeuble d’habitation de quatre étages pendant la nuit dans le centre de la deuxième ville de France. Au moins cinq personnes ont été blessées dans les bâtiments voisins, selon un bilan provisoire.

“Entre quatre et une dizaine de personnes” pourraient être sous les décombres de l’immeuble, où un feu violent empêche les recherches, a déclaré le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, arrivé sur place.

“Il y a quatre personnes qui semblent être dans cet immeuble de façon certaine (…) et une dizaine qui pourraient être là mais nous n’en avons pas la confirmation”, a précisé le ministre venu soutenir les habitants et la centaine de pompiers à pied d’œuvre rue de Tivoli (Ve arrondissement), où a eu lieu le drame.

Le drame, sans doute dû à une explosion mais dont les causes exactes ne sont pas encore connues, s’est produit vers 0 h 40 dans un secteur résidentiel en bordure du quartier de la Plaine, connu pour ses restaurants, ses bars et sa vie nocturne.

L’immeuble, situé au 17, rue de Tivoli dans le Ve arrondissement de Marseille, a entraîné dans sa chute, en début de matinée, le bâtiment adjacent du numéro 15, qui était déjà partiellement fragilisé. L’immeuble du numéro 19 a également été endommagé.

Emmanuel Macron a exprimé son “émotion”. “Je pense aux personnes touchées et à leurs proches”, a déclaré le chef de l’État sur Twitter. “Les recherches se poursuivent avec d’importants moyens déployés. Merci aux pompiers et aux secours mobilisés”, a-t-il ajouté.

Au moment de l’explosion, “tout a tremblé, on voyait les gens courir et il y avait de la fumée partout, l’immeuble est tombé sur la rue”, a dit à l’Afp Aziz, un homme qui a préféré taire son nom de famille, mais a déclaré tenir un commerce d’alimentation nocturne dans la rue où l’immeuble s’est effondré.

Cinq personnes, des résidents d’immeubles voisins, ont été blessées, et 33 au total prises en charge, mais aucun habitant du bâtiment effondré ne s’est manifesté, ravivant les inquiétudes sur le sort des occupants. Aucune liste de disparus éventuels n’a encore pu être établie et les pompiers luttent toujours contre un incendie qui s’est déclaré dans les décombres, ce qui entrave les recherches, a souligné le vice-amiral Lionel Mathieu, commandant des marins-pompiers de Marseille.

Plus d’une centaine d’hommes, appuyés par de nombreux équipements, sont engagés, mais les équipes de recherches avec chiens n’ont pas pu entrer en action pour rechercher d’éventuels survivants, la chaleur étant trop intense.

“Nous essayons d’accélérer le mouvement car le temps compte”, a souligné le vice-amiral Mathieu, alors que l’odeur de fumée persiste dans le quartier.

Le ministre de l’Intérieur a également expliqué que le travail des secouristes était compliqué par l’incendie toujours en cours en milieu de journée sous les décombres.

“Il ne faut pas faire n’importe quoi. Il faut voir la capacité que nous avons à le calmer et à l’éteindre. Il faudra sans doute encore plusieurs heures (…). Cela sera peut-être plus long encore”.

a-t-il admis.

Des immeubles de la rue ont été évacués par mesure de sécurité en cette nuit du long week-end de Pâques et leurs résidents accueillis dans une école en urgence, a précisé le préfet.

Une enquête est ouverte pour déterminer les causes du sinistre et la police judiciaire est sur les lieux, selon Benoît Payan. Le maire de Marseille et Gérald Darmanin ont tous deux assuré que l’immeuble effondré ne faisait pas l’objet d’un arrêté de péril. “Il était dans un état très convenable et il n’y a pas eu d’intervention récente des pompiers dans la rue”, a dit le ministre de l’Intérieur.

En novembre 2018, l’effondrement rue d’Aubagne de deux immeubles dans un autre quartier du centre de Marseille, Noailles, avait fait huit morts et suscité une vague d’indignation contre le mal-logement dans cette ville où 40 000 personnes vivent dans des taudis, selon des Ong.

Subscribe
Notify of
guest

0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

à Lire Aussi

About Us / QUI SOMMES NOUS

As its name suggests, Panorama papers is a general information site which covers most of the world’s news in broad terms. We also have a YouTube channel where you will find great interviews and other current videos. Panorama papers is a PANORAMA GROUP LLC product. We work with our own means (without sponsors), to provide you with free and credible information.

US CONTACT

  1. 13384 Marrywood Court, Milton, Georgia 30004, United States of America;
  2. Email:  info@panoramapapers.com
  3. Tel.: +17707561762, +17035012817 
  4. Africa Office BP. 35435 Yaoundé-Bastos, Cameroon (+237) 699460010

SILICON VALLEY 237 APPELEZ VITE

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by Adama Fofere Namen

0
Cliquez pour commenterx
()
x
Verified by MonsterInsights